Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 14:44
Les travaux de rénovation, d’isolation ou d’installation de systèmes de chauffage écologiques sont de plus en plus prisés par les propriétaires de maisons individuelles. Mais en collectivité, comment agir ? Pour répondre aux besoins des collectivités, et les aider à réduire leurs charges de chauffage et de production d’eau chaude collective, les municipalités s’organisent.
La Ville de Paris, par exemple, propose un accompagnement complet pour élaborer un programme d’améliorations. En 2007, la Ville a adopté un Plan Climat territorial et s’est engagée à réduire de 25% d’ici à 2020 les émissions de gaz à effet de serre produites sur son territoire ainsi que les consommations énergétiques et de produire 25% de l’énergie consommée par les Parisiens avec des sources renouvelables (ces chiffres se montent à 30% pour la propre consommation et la production énergétiques du parc municipal et de l’éclairage public).
Pour les collectivités ayant du mal à accorder les propriétaires afin d’engager des travaux d’améliorations, un dispositif intitulé « Copropriétés : objectif climat » est proposé, en trois étapes : constitution d’un dossier et communication au sein de l’immeuble, réalisation d’un diagnostic énergétique de l’immeuble avec subvention de 70% du coût, subventions sous certaines conditions des travaux d’économies d’énergie via l’agence nationale de l’habitat, majorées de 20% supplémentaires par la Mairie.
Ces conseils et accompagnement ne sont pas proposés qu’aux Parisiens. Au niveau national, des organismes comme l’ADEME ou l’agence nationale de l’habitat conseillent et orientent tout un chacun. Le premier pas à faire est de s’adresser à sa mairie, puis à sa région afin de trouver la meilleure solution commune.
(photo CVA - pour les copropriétés aussi les solutions existent)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kahouette 17/11/2009 15:17


Bravo pour cette initiative qui va enfin responsabiliser les locataires ou les propriétaires de logements collectifs. Il est vrai que l'on incite surtout les propriétaires de maisons individuelles
alors que les villes regorgent d'immeubles. J'ai vu, sur Lyon, des HLM dont les murs sont recourverts de panneaux solaires, je trouve cela très bien ! Comme quoi, chez moi, on ne décore pas les
pans d'immeubles qu'avec des "trompe l'oeil" aussi jolis fussent-ils ! lol ! Amitiés ma douce, je pense à toi, merci pour cet info à laquelle les médias ne donnent pas beaucoup d'écho !