Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 17:02

Pour beaucoup, les énergies renouvelables à domicile, la maison bioclimatique ou à énergie positive sont des solutions d’avenir. En réalité, ce sont des solutions d’aujourd’hui.

 

C’est ce qu’a prouvé la soirée de remise des prix du douzième concours « Habitat solaire, habitat d’aujourd’hui » organisé par l’Observatoire des Energies Renouvelables, le 6 octobre. 13 réalisations collectives et individuelles, en logements ou en bâtiments tertiaires, ont été primées, incluant énergie solaire, isolants naturels, triple vitrage, pompe à chaleur, système d’aération automatique, éclairage naturel ou encore peintures écologiques. Quand les bâtiments disposaient d’un jardin, celui-ci avait parfois été aménagé avec une haie pour couper les vents d’hiver et si la toiture était en terrasse, elle pouvait être végétalisée. En un mot, chaque projet avait fait preuve d’une grande ingéniosité pour associer un maximum de techniques et d’éléments permettant d’utiliser le moins d’énergie possible lors de l’utilisation des locaux. A noter aussi, pour ce douzième concours, les énergies grises (celles utilisées pour fabriquer les matériaux de construction et pour les acheminer jusqu’au chantier) ont été optimisées également.

 

Réalisés entre 2002 et 2006, ces locaux avaient déjà atteint pour la plupart les normes qui définissent les bâtiments basse consommation (obligatoires dans le neuf en 2013), alors que ces normes n’étaient pas encore définies. Même en rénovation, un projet à Paris (où l’espace intérieur manque et où les règles d’urbanisme limitent les choix techniques) a permis de passer d’une consommation de 400 kWh/m2 à 94 !

De même, plusieurs projets à zéro énergie ou à très faible consommation ont été réalisés non pas dans le sud de la France mais dans le Doubs (avec des températures de -17°C l’hiver) ou dans le Bas-Rhin où les températures sont froides en hiver, aussi. A l’opposé, les projets situés en outre-mer ont réussi à éliminer la climatisation, grande consommatrice d’énergie, et à se protéger du soleil, notamment grâce à la végétation naturelle et à un bon flux d’air.

Tous les projets avaient enfin un point commun : celui du bon vivre. Des logements sociaux en bois avec jardins partagés, deux maisons partageant une terrasse et une serre couvertes à l’étage ou encore une école primaire où les enfants ont retrouvé un comportement plus calme dans des locaux à la lumière diffuse et aérés de façon automatique et régulière.

 

Côté coût, les architectes ont reconnu qu’il fallait encore aujourd’hui un apport financier plus important, mais les économies réalisées dès la livraison du bâtiment compensent, voire dépassent dans certains cas, les charges de chauffage et d’électricité. A titre d’exemple, une maison de 154 m2 dans le Rhône consommait pour 90 € de chauffage par an avec un investissement de 10 000 € d’installation photovoltaïque. Par ailleurs, ces projets ont été réalisés il y a plusieurs années et les coûts des différents systèmes ont commencé à baisser pour des performances encore plus grandes aujourd’hui.

 

Cette soirée a donc montré qu’il est judicieux de nos jours de vérifier si une option écologique en lieu et place d’un système traditionnel est possible 100_2953.JPGcar elle sera peut-être plus rentable à long terme pour un confort optimisé. Des agences peuvent conseiller les particuliers qui ne savent pas à qui s’adresser ou aider au montage de dossiers financiers: l’ADEME, l’ANIL, l’ANAH. Les salons de l’habitat écologique, les journées de visites de bâtiments écologiques, des guides sur l’habitat écologique et le bouche à oreille sont aussi de bons moyens pour trouver les professionnels de confiance.

 

 

chauffe-eau solaire aux Canaries (photoCVA)

Partager cet article

Repost 0
Published by CVA
commenter cet article

commentaires

Viviane 25/10/2010 23:57


Les progrès sont énormes et si j'avais une maison à construire en ce moment, je saurais quoi faire, mais trop vieille!
Mon fils avait l'intention de construire une maison en bois avec un isolement en paille ... Le fera-t-il un jour? depuis que les usines et les entreprises s'en vont "ailleurs" les jeunes diplômés
de BAC + et + et ++++ ne trouvent plus de travail, il est au chômage depuis 10 mois! donc pas de maison
Bonne nuit
Bisou
Viviane