Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 10:03

Le 26 mai dernier, la SNCF a inauguré une gare d’un nouveau genre : la gare Haute Qualité Environnementale (HQE). Située à Achères dans les Yvelines, c’est la première gare française à avoir bénéficié d’une réflexion environnementale en amont de sa rénovation. Elle a d'ailleurs été conçue comme un laboratoire de la gare « écologique », avec des innovations technologiques pour la première fois mises en œuvre pour un bâtiment ferroviaire.

Le pari est réussi. La nouvelle gare consomme 64% d’énergie de moins que l’ancienne, émet 84% de gaz à effet de serre en moins et a réduit sa consommation d’eau de 59%. C’est aussi la première « gare solaire » de France car elle produit l’équivalent de 25% de l’énergie qu’elle consomme.

Pour y parvenir, des dispositifs et des matériaux efficaces sur le plan énergétique et environnemental ont été mis en place, comme des panneaux solaires pour produire l’eau chaude sanitaire ; une membrane photovoltaïque de 175 m2 posée sur le toit du bâtiment central et produisant 25% de l’électricité consommée par l’édifice ; des vitrages à isolation renforcée ; une pompe à chaleur réversible pouvant être utilisée aussi bien pour le chauffage que pour la climatisation, des détecteurs de mouvement pour éteindre les lumières en l’absence de personnes ; un conduit de lumière naturelle évitant l’illumination artificielle ; une toiture végétalisée permettant d’isoler le bâtiment ; la récupération des eaux de pluie pour le nettoyage extérieur, l’arrosage des massifs de plantes et l’alimentation des chasses d’eau ou encore des urinoirs pour hommes sans eau. Par ailleurs, la rénovation a également permis d’assurer l’accessibilité de la gare aux personnes à mobilité réduite et aux voyageurs avec bagages ou poussette. Enfin, le chantier s’est voulu le plus « propre » possible, avec la maîtrise des nuisances sonores, l’utilisation de matériaux identifiés « qualité environnementale », le tri sélectif des déchets sur place et la gestion des eaux de lavage.

En l’absence de référence HQE pour la construction ou la rénovation des gares, celle d’Achères en fait aujourd’hui un « site pilote » et a permis de jeter les bases d’une méthodologie HQE pour les bâtiments accueillants des voyageurs, aussi bien les gares que les aérogares.

Les travaux ont coûté 3,2 M€ (Région Ile-de-France : 57% ; SNCF : 40% ; RFF : 3%).

Credit-Gilles-Rolle---REA-3.jpg

Crédit photo Gilles Rolle - REA


Partager cet article

Repost 0

commentaires

biocomtout 13/10/2010 17:20


Bravo pour cette réalisation.
Elle prouve que c'est possible, il suffit de le vouloir.
A nous donc de mettre la pression à tous les décideurs que nous pouvons connaitre directement ou indirectement.
En particulier auprès de nos élus quand ils daignent venir à notre rencontre .


Jacqueline 41 07/07/2010 13:51


Un bel exemple qui j'espère sera suivi à l'avenir.


Bruno 07/07/2010 11:26


Chapeau bas pour cette très belle initiative !