Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 16:41
La médiation par l’animal pour reprendre espoir quand la vie est trop dure

Quand le quotidien est une guerre sans répit contre la maladie, quand des examens éprouvants et des opérations traumatisantes détruisent ce qui restait de force morale et laissent place à la panique, au stress et à l’angoisse le jour comme la nuit, comment retrouver un peu de stabilité émotionnelle ? La médiation par l’animal peut être un recours précieux.

La médiation par l’animal est une méthode qui consiste à mettre en relation une personne avec un ou plusieurs animaux pour provoquer un contact physique, sensoriel et émotionnel apaisant. La douceur de la relation apporte un réconfort moral qui entraîne, en un effet boule de neige positif, l’amélioration d’autres aspects de la personnalité et du développement physique et cognitif.

Les animaux permettant ces échanges vont du lapin doux au toucher au cheval ou à l’âne, en passant par la poule, le chien, le chat, le chevreau et d’autres encore. Les animaux choisis sont soit éduqués, soit d’un naturel câlin, aimant être caressés ou brossés. (lire la suite ici)

Le contact avec l’animal améliore la psychomotricité, le déplacement. Il rompt l’isolement (déscolarisation, fatigue) dû à la maladie et permet de retrouver des sensations sensorielles positives, notamment lorsque des traitements comme de la chimiothérapie entraînent des douleurs aux mains ou sur le reste du corps et que tout contact physique (même une simple accolade) ou activité manuelle deviennent impossibles. La médiation par l’animal favorise aussi la motivation, l’attention et la concentration. Elle apaise le stress et l’anxiété et donne une meilleure estime de soi en procurant des moments de joie avec les animaux.

Véronique Balac, éleveuse de métier et diplômée de l’Institut Français de Zoothérapie, intervient comme médiatrice depuis 2013 en Bretagne. Elle reçoit des enfants et parfois des adolescents et jeunes adultes dans sa Ferme de la Forêt intégrée au réseau Bienvenue à la Ferme et agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Elle se déplace également dans des établissements spécialisés. « La médiation par l’animal permet à des personnes en détresse de trouver une alternative à visée thérapeutique et non pas pharmaceutique pour retrouver espoir » explique-t-elle. « Cette méthode a aussi des visées préventives et éducatives. A chaque fois, les objectifs recherchés se réalisent dans la douceur et la patience. » En effet, lorsque les personnes accueillies sont fatiguées et ont besoin de faire des pauses dans la journée, Véronique n’hésite pas à sortir une chaise longue ou un tapis de sol et interrompt les activités, du moins en apparence, car le contact avec l’animal peut tout de même se poursuivre : « la ferme est un lieu de décompression où l’on peut se reposer et se ressourcer. Nos animaux ont l’habitude que nous fassions la sieste avec eux. La séance stimulation se transforme alors en séance câlin. Le bénéfice est permanent et multiple au contact des animaux. »

Côté prix, la méthode est flexible et propose des tarifs à l’heure, à la demi-journée, en journée ou en séjour d’une semaine ou plus en pension complète pour que les petits budgets puissent aussi bénéficier des bienfaits des animaux.

photo CVA

Partager cet article

Repost 0
Published by CVA
commenter cet article

commentaires