Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 13:58

En France, selon l'Association pour la Protection des Animaux sauvages (ASPAS), les collisions d'oiseaux dans les surfaces vitrées seraient la première cause de mortalité non-intentionnelle des oiseaux. Ces mortalités touchent aussi bien les espèces communes, présentes en grand nombre que les espèces rares et menacées.

Pour limiter les impacts avec ces obstacles modernes, l'ASPAS a édité un guide téléchargeable sur son site ("le verre : un piège pour les oiseaux" à l'adresse www.aspas-nature.org) qui propose des solutions rapidement réalisables pour la plupart. Un guide à l'attention des entreprises de construction a également été réalisé.


Il faut tout d'abord savoir que les oiseaux ont une perception du relief restreinte car leur vision  possède un angle de vue très large (certains ont une vue à 360° !). Le verre est un danger à double titre : par sa transparence, qui permet aux oiseaux de voir des paysages ou des plantes derrière, sans imaginer un obstacle, et par sa réflexion qui réfléchit l'environnement immédiat comme un miroir. L'oiseau pense que cette image est réelle et s'y dirige.

Toute installation présente un danger : un abribus, un immeuble de bureaux, un passage couvert, une paroi anti-bruits, une passerelle ou une construction disposant de vitres dans les angles.

Mais des solutions existent : il faut rendre visibles ces surfaces transparentes. Parmi les exemples cités, on trouve le marquage des surfaces extérieures avec une trame en pointillé ou du texte (nom de la société répété sur toute la surface) ; un pare-vue avec de larges bandes horizontale permet d'apporter de la tranquillité aux personnes qui travaillent derrière une vitre située en rez-de-chaussée ; des vitres de couleur ; des vitres en relief ; des structures métalliques visibles derrière les vitres (comme la pyramide du Louvre) ; des parois translucides, du verre dépoli ; des fenêtres à croisillons ; des stores et lamelles pare-soleil, des stickers et silhouettes, des peintures à doigt, des moustiquaires ; des plantes grimpantes sur la façade (mais pas avec un espace) ou même des tags !

Particuliers, professionnels et aménageurs urbains, passons-nous tous le mot !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CVA - dans animaux
commenter cet article

commentaires

Jacqueline 41 06/10/2010 21:16


De très bonnes idées relativement facile à appliquer mais que peut-on faire pour le pare-brise des autos ? Beaucoup d'oiseaux se tuent sur les routes.Bonne soirée et grosses bises.


Viviane 06/10/2010 16:29


C'est bien de penser à eux, ils sont fragiles ... surtout devant nos inventions!
Bonne fin de mercredi
Un bisou amical
Viviane